Dans un article publié sur son blog officiel, Google revient sur les évolutions de la vitesse de chargement des pages mobiles en 2018 depuis l’annonce de la prise en compte de ce critère comme facteur de positionnement.

Quelques données mises en avant

Google commence son article en précisant qu’en 2017, la vitesse de chargement des pages mobiles n’a pas évolué. Toutefois, grâce à la mise à disposition de leur outil PageSpeed Insights, la tendance s’est améliorée en 2018. En effet, le géant américain note que près d’un milliard d’audits ont été réalisés par cet outil pour environ 200 millions d’URLs uniques en 2018.Ceci a permis d’observer une amélioration globale de la vitesse de chargement des pages dans le monde entier. Pour le prouver, l’entreprise se base sur deux données :
  • Amélioration de 15% à 20% de la vitesse de chargement pour le tiers du trafic le plus lent ;
  • -20% de taux d’abandon de navigation provenant du search.
Ces chiffres ont donné envie à Google d’écrire ce billet pour féliciter tous les webmasters qui ont travaillé sur leur site afin d’améliorer l’expérience utilisateur globale.

Les outils Google pour améliorer la vitesse d’un site

Toutefois, pour les sites qui subissent encore quelques lenteurs, Google précise qu’ils ont à disposition de nombreux outils :
  • PageSpeed Insights : pour faire un audit de la vitesse de chargement et obtenir des recommandations ;
  • Chrome User Experience Report : pour obtenir des données de performances publiques provenant d’utilisateurs réelles ;
  • Network Error Logging API : une application Chrome pour mesurer le taux d’abandon de navigation d’un site ;
  • Sans oublier la documentation fournie par Google pour aider les webmasters à améliorer leur site.
Pour en savoir plus sur la vitesse de chargement des pages d’un site et améliorer vos performances sur ce point, n’hésitez pas à nous contacter