Le Quality Score (ou « score de qualité ») est un indice important lorsqu’on utilise AdWords, le service de promotion de liens proposé par Google. Alors que nous vous expliquions il y a peu pourquoi optimiser votre campagne AdWords, le Quality Score fait justement partie de ces éléments à ne certainement pas négliger.

Le Quality Score, c’est quoi ?

Le Quality Score est un indice, noté de 1 à 10, qui mesure la qualité « théorique » d’une page de destination (« landing page ») d’un lien AdWords. Il regroupe en réalité une multitude de critères, plus ou moins connus et maitrisables, destinés à mesurer la qualité d’une page du point de vue de Google. Cet indice est à la fois utile aux annonceurs, qui peuvent optimiser leurs campagnes, et à Google, qui s’assure de proposer uniquement les meilleurs liens aux internautes, toujours dans sa logique de créer un web de qualité.

Comment et pourquoi améliorer le Quality Score ?

Comme nous le disions précédemment, tous les critères qui permettent de définir le Quality Score ne sont pas connus. D’ailleurs, le score affiché pour une campagne AdWords est purement indicatif, il n’est pas une représentation exacte du score de qualité de la page. Généralement, l’optimisation de cet indice passe par ces étapes :
  • Une optimisation de la landing page de l’annonce : cette dernière doit présenter un contenu original, la structure la plus propre possible, proposer une navigation idéale aux internautes (et donc aux robots des moteurs de recherche) et bien évidemment être en rapport avec le lien y conduisant. Les mots-clés doivent donc se retrouver pour que Google mesure bien la pertinence de la page et la cohérence de la campagne AdWords. Avoir un lien « Chaussures pas chères » menant vers une page vendant de la peinture ne plaira ni à Google, ni à vos visiteurs, qui seront totalement déstabilisés.
  • Prendre soin des annonces AdWords en travaillant les titles et meta pour réunir les mots-clés importants sans pour autant la surcharger. Eviter également les messages trop commerciaux et les signes de ponctuation peu appréciés par le moteur de recherche, comme les points d’exclamations, qui apportent rapidement un côté plus « agressif » à l’annonce.
  • Surveiller la qualité du compte AdWords qui génère la campagne : Google prend effectivement en compte votre historique dans son service. Si vous avez un passé exemplaire, Google aura tendance à vous faire davantage confiance et à considérer vos annonces comme étant de meilleure qualité. Si au contraire, vous n’avez pas l’habitude de prendre en compte les recommandations du moteur et que vos campagnes ont régulièrement rejetées, cela ne vous aidera certainement pas.
  • Améliorer son taux de clic (CTR) : plus ce dernier sera élevé, plus Google comprendra que votre annonce est de qualité et augmentera donc son Quality Score. Pour rappel, le CTR est le rapport entre le nombre d’internautes ayant cliqué sur l’annonce et le nombre d’occurrences où elle a été affichée.
Chercher à améliorer tous ces critères vous permettra d’augmenter votre score : entre 7 et 10, le Quality Score est considéré comme très bon, en dessous de 5, la confiance diminue très vite. Veillez donc à rester toujours au-dessus de la médiane pour ne pas nuire à l’efficacité de votre campagne. Cela signifie-t-il que le Quality Score a une influence sur une campagne AdWords ? Exactement, avoir un excellent Quality Score vous permettra d’améliorer la position de votre annonce. Concrètement, Google prend en compte deux critères pour gérer le positionnement des liens sponsorisés : le coût par clic et le Quality Score, et c’est là tout l’art de l’optimisation AdWords. Une campagne idéale affichera des enchères correctes, adaptées au secteur et à la concurrence, et un Quality Score supérieur à 7 pour s’assurer une visibilité optimale. Savoir gérer ces deux critères et sur lequel agir pour accroitre l’efficacité de la campagne demande un réel savoir-faire, quePrimelis vous garantit par son expertise agréée Google AdWords. Ainsi, une campagne peut payer dix fois plus ses clics que ses concurrents et ne pas se placer devant eux à cause d’un Quality Score trop bas. Et inversement, une campagne peut avoir un score de 10 et ne pas dépasser les autres, la faute à des enchères trop faibles. Mais améliorer votre Quality Score (s’il avait été délaissé) pourra vous permettre de gagner des places dans les liens commerciaux sans pour autant augmenter vos enchères, voire même en les baissant, de quoi améliorer encore votre ROI. Comme souvent dans le référencement (naturel ou « payant »), il n’y a pas de recette miracle applicable en suivant des étapes bien précises : c’est justement la plus-value des professionnels que de parvenir à arranger les critères de succès pour obtenir la combinaison gagnante.