Tous les utilisateurs de Google Ads doivent garder en ligne de mire la date de septembre 2019. C’est, en effet, à cette période que Google abandonnera définitivement la position moyenne dans son outil dédié au référencement payant.

Arrêt de la position moyenne : cause et conséquence

C’est par le biais d’un article publié fin février que Google a informé ses utilisateurs de l’abandon de cet indicateur dès septembre 2019. Les personnes qui s’en servaient avant ne pourront donc plus consulter les performances de leur annonce d’un simple coup d’œil.Google affichant parfois les annonces en bas de page, vous pouviez avoir une position moyenne de 1 tout en ayant très peu de visibilité. L’étude du CTR était alors faussée par la même occasion car la position moyenne pouvait être identique mais l’emplacement sur la SERP complètement différent.
positions moyennes google ads
Les positions moyennes dans Google Ads

Nouveaux indicateurs de performances et statistiques sur les impressions

Pour aider les experts du SEA à analyser précisément la performance de leurs annonces, Google a mis en place de nouveaux indicateurs venant remplacer la position moyenne :
  • Taux d’impressions en haut de page ou « % impr. (haut de p.) » : toutes les impressions d’annonces se situant au-dessus des résultats de recherche naturels. ;
  • Taux d’impressions en première position absolue ou « % impr. (1re pos. Abs.) » : toutes les impressions d’annonces se trouvant en première position (au-dessus de toutes les autres) ;
Taux d’impressions haut de page et bas de page google ads
Les nouvelles statistiques « Taux d’impressions haut de page et bas de page » dans Google Ads
Ces deux indicateurs s’accompagnent de statistiques existantes telles que la mention « taux d’impressions perdu (budget) » et « taux d’impressions perdu (classement) ». Le premier indique à quelle fréquence l’annonce n’a pas été diffusée à la place désirée à cause d’un manque de budget tandis que le second utilise comme critère le mauvais classement. Bien sûr, elles sont disponibles pour les indicateurs « haut de page » et « position absolue ».Avec ces nouveaux indicateurs, Google souhaite que ses utilisateurs aient plus de clés pour améliorer les performances de leur campagne. En perdant sans doute au passage un peu de son accessibilité. Ceci étant dit, l’objectif du géant américain est de permettre une meilleure optimisation de chaque annonce. Ce qui fera plaisir aux professionnels les plus pointilleux et aux agences.A ce titre, si vous avez besoin d’aide pour gérer la transition, n’hésitez pas à faire appel à nos équipes. Primelis vous accompagne afin d’utiliser efficacement ces nouveaux indicateurs pour améliorer le ROI de vos campagnes SEA. Contactez-nous pour en savoir plus.