Google Discover : la nouvelle fonctionnalité qui va bousculer le monde du SEO

publié le 20 novembre 2018

Google s’est fait connaitre grâce à son moteur de recherche performant et très largement utilisé à travers le monde. En France, l’entreprise possède d’ailleurs 91 % de part de marché dans le secteur de la recherche online. Ce qui le place en tant que leader incontesté.Pour autant, certains autres services n’ont pas obtenu le succès escompté. Nous pensons évidemment à Google Plus qui peine à concurrencer les géants du secteur.

Ceci étant, Google Discover pourrait changer les choses.

Le minimalisme de Google repensé

On connait Google pour sa volonté d’afficher un design minimaliste, voire simpliste. Juste une case et quelques boutons : rien de plus simple. C’est d’ailleurs ce qui fait le succès de son moteur de recherche. En effet, depuis sa création, Google a souhaité offrir aux internautes une page d’accueil aussi claire que possible. Pas seulement pour une question de design et d’efficacité, mais aussi pour afficher des résultats de requête rapides (voire immédiats).

Puis, le géant américain a mis en place la technologie AMP favorisant toujours plus de simplicité et de rapidité d’exécution. Cela pour permettre aux mobinautes de réaliser leurs recherches sans difficulté, même avec une connexion nomade plus lente.

Pourtant, ce qui a été la marque de fabrique de Google est en train d’évoluer pour la première fois dans l’histoire de l’entreprise.

Google Discover : le service d’informations ciblées

Les utilisateurs de Google sur mobile ont connu Google Feed, lancé en 2018. Ayant du mal à se faire accepter malgré les nombreuses mises à jour, la firme a décidé de remplacer cette fonctionnalité par Google Discover (après un gros travail de lifting).

Tout en conservant le système de bulles (appelées aussi cartes), Google Discover propose aux internautes une sélection d’articles. Jusqu’ici, rien de nouveau. Sauf que, pour ce faire, le moteur de recherche prend en compte les nombreuses datas à sa disposition. Ainsi, il est capable de mettre en avant les articles susceptibles d’intéresser chaque internaute avant même qu’une requête soit clairement exprimée. Ce qui signifie, en d’autres termes, que nous découvrons, chaque fois que nous nous rendons sur la page d’accueil Google, un fil d’actualité lié à nos intérêts, sans faire aucune demande.

À noter : il est possible de trouver en haut de chaque carte le mot-clé qui a été utilisé pour proposer les articles affichés. Si l’internaute le souhaite, il peut cliquer dessus et accéder à des articles en rapport avec le thème (cela grâce au nouveau Topic Layer ajouté au Knowledge Graph).

De plus, il est aussi possible de visionner des vidéos ou du contenu visuel jugés importants en quelques clics (peu importe sa date).

Pour mieux comprendre, un article rédigé par le staff Google donne un exemple précis : celui d’une personne qui apprend à jouer de la guitare. Des vidéos pour débutants seront, tout d’abord, proposées en rapport avec cette nouvelle passion. Peu importe leur date de publication, du moment qu’elles sont capables de répondre aux besoins de l’apprenti. Plus tard, en améliorant ses compétences, de nouvelles vidéos seront mises en avant avec des techniques plus avancées. Cela grâce aux datas collectées tout au long de ce que le géant américain nomme la « Search journey ».

Évidemment, tout cela sera configurable selon les besoins et les envies de chacun. Aussi bien en termes de thématiques que de langues favorites (qui peuvent être différentes en fonction des contenus).

Conçue spécialement pour un usage sur smartphone, cette fonctionnalité est en train d’être déployée aux États-Unis uniquement pour le moment.

Google Discover et SEO

Quand on parle de Google et de moteur de recherche, on pense immédiatement au SEO. À ce titre, les professionnels du marketing web ont déjà commencé à réfléchir aux moyens de mettre en avant leurs contenus par le biais de Google Discover.

Après la Position Zéro, il va maintenant devenir indispensable de se retrouver sur ces résultats qui ne proviennent d’aucune recherche active.

Certains spécialistes parlent déjà de bouleversement de SEO sur Google. En effet, auparavant, il fallait réaliser une recherche pour obtenir des résultats spécifiques. Les professionnels du marketing pouvaient donc résonner en termes de mots-clés et proposer du contenu centré sur ce mot-clé (et tout le contexte sémantique qui gravite autour).

Aujourd’hui, ces recherches passives changent la donne. Cela sonne-t-il le glas, une fois pour toutes, de la recherche par mot-clé ? Google qui accorde de plus en plus d’importance à la sémantique et la pertinence des contenus online par la mise à jour de ses algorithmes est-il en train d’enfoncer le clou ?

Dans tous les cas, le géant américain montre clairement qu’il souhaite privilégier une bonne expérience utilisateur avant tout en poussant des articles censés intéresser précisément chaque internaute.

À noter : il est possible de désactiver cette fonction pensée et conçue spécialement pour le mobile.

Tout le monde l’a compris : Google Discover a été déployé par le géant américain pour venir concurrencer frontalement les réseaux sociaux. Flop ou Top ? Il ne nous reste plus qu’à attendre son arrivée en France pour voir ce qu’il en est.

Articles associés :