Dans la nuit du 9 au 10 mars 2021, un incendie dans les locaux de l’hébergeur OVH a détruit plusieurs serveurs, causant la mise hors-ligne de plus de 3,5 millions de sites web. La remise en ligne des différents services n’étant pas prévue avant le lundi 15 mars au plus tôt, la situation présente un réel risque SEO pour les sites tombés, qui peuvent alors être déclassés dans les résultats de recherche par Google.

Quelles actions déployer pour éviter une perte SEO ?

Puisque cette situation extrême va nécessiter plusieurs jours pour se résoudre, la réaction SEO doit se faire en deux temps.

1. Mettre le site en maintenance avec un code réponse 503

Afin de gérer la situation en urgence, nous recommandons de renvoyer sur toutes les pages un code de réponse 503 (site en maintenance), indiquant aux bots des moteurs de recherche de revenir plus tard. Cette solution permet de gagner du temps dans l’interprétation de l’indisponibilité du site par les bots, qui ne vont pas réagir immédiatement.

Toutefois, cette situation n’empêchera pas un déclassement dans les résultats de recherche dans un délai de 24 à 48h si le code 503 est maintenu. Il est donc indispensable de mettre en place une solution alternative, afin de ne pas laisser un site inaccessible pendant près d’une semaine, le temps qu’OVH règle ce problème.

2. Mettre en ligne un back-up du site sur un autre hébergeur

Si une version antérieure du site tombé est disponible (back-up), nous recommandons de la mettre en ligne sur un autre hébergeur qu’OVH, puis de faire pointer les DNS vers ce nouvel hébergeur. Cette solution temporaire permettra aux utilisateurs et aux bots des moteurs de recherche de pouvoir à nouveau explorer le site web (potentiellement différent selon l’ancienneté du back-up).

Si aucun back-up n’est disponible, il reste possible de remonter une version statique du site (chez un autre hébergeur) en se basant sur des archives web, disponibles sur des outils gratuits comme archive.org. Cette solution permettra de sécuriser les pages stratégiques en SEO en permettant aux bots d’à nouveau les parcourir, en attendant de pouvoir reproposer un site dynamique 100% fonctionnel.

A noter qu’il n’existe pas de solution parfaite pour gérer cette urgence, mais les alternatives proposées ici sont efficaces pour éviter – ou limiter au maximum – les dégâts SEO de cette situation exceptionnelle. Nos équipes restent disponibles pour vous accompagner dans cette période, n’hésitez pas à nous contacter.