Dans une récente publication, Google revenait sur le fonctionnement de l’algorithme pour afficher les dates dans les SERP. Un sujet bien plus important qu’il n’y parait (surtout pour les utilisateurs de Google Actualités).

Date et SEO : la bonne gestion de l’actualité des articles

Toute personne en charge du SEO d’un ou plusieurs sites connait l’importance des dates de publication. Pas seulement pour indiquer au moteur de recherche que l’article est récent. Mais aussi pour donner envie aux internautes de parcourir un contenu frais et potentiellement lié à l’actualité. Ainsi, pour être bien référencé sur Google Actualité, la gestion de la date est très importante. Toutefois, il est intéressant de noter qu’elle entre aussi en ligne de compte pour optimiser le référencement d’un article de blog qui n’a aucun rapport avec des faits d’actualité.Raison pour laquelle recommande de mettre régulièrement à jour ses articles.

Les consignes données par Google

Pour permettre à Google d’afficher une date et une heure de publication correcte, il est conseillé de l’indiquer clairement au sein même de l’article. À savoir : c’est obligatoire pour être publié sur Google Actualité.Ceci étant dit, Google interpelle les personnes qui veulent tricher avec la mention de la date. La firme américaine précise qu’actualiser artificiellement un contenu (en y ajoutant des informations non pertinentes ou en supprimant un article pour en recréer, ensuite, un nouveau identique, par exemple) est une pratique qui va l’encontre des consignes relatives aux URLs des articles. Ainsi, cela peut être sanctionné.Voici quelques bonnes pratiques indiquées par Google pour faciliter l’apparition de la bonne date sur les moteurs de recherche :
  • Elle doit être située entre le titre et le corps de l’article ;
  • Il est recommandé d’afficher la date de publication et la date de mise à jour (grâce aux attributs datePublished et dateModified) ;
  • Il faut tenir compte du bon fuseau horaire ;
  • Indiquer une date postérieure (en lien avec un événement futur, par exemple) est fortement déconseillée ;
  • Pour être sûr que Google puisse choisir la date souhaitée, il faut éviter d’en mentionner d’autres (c’est d’ailleurs la première chose à vérifier si la date affichée n’est pas la bonne) ;
  • Il faut aussi être cohérent entre les données structurées et la date affichée sur la page. Pour cela, Google insiste sur le fait de se renseigner sur les consignes relatives aux données structurées qu’il a mis en place pour aider les webmasters.
Pour en savoir plus sur les dates et mettre en place une stratégie éditoriale utilisant Google Actualités, n’hésitez pas à nous contacter.