On ne va pas revenir sur le rôle des mots-clés dans le référencement naturel (ils sont à la base de toute stratégie, puisqu’ils désignent les recherches des internautes sur lesquelles il faut gagner en visibilité), mais plus sur la manière dont ils s’intègrent dans les contenus justement optimisés.

Qu’est-ce qu’un mot-clé exact

Un mot-clé en exact désigne une requête comme elle est tapée sur Google par les internautes. Par exemple, pour un site de vente d’équipements de sport, les mots-clés exacts pertinents pour son référencement peuvent être « tenue sport extreme », « casque motocross », etc… Lorsqu’on parle de mots-clés exacts, on parle donc des expressions écrites par les internautes, qu’elles soient correctes ou non, et c’est là toute la subtilité du travail de rédaction.En effet, à l’opposé des mots-clés exacts, on trouve les mots-clés plus « littéraires » souvent composés de stop-words (de, le, la, etc…) et accentués. Ainsi, « tenue de sport extrême » est la version plus qualitative du mot-clé exact « tenue sport extreme ». La question est alors de savoir si Google les considère de la même manière !

Google et les mots-clés exacts : une relation ambiguë

Officiellement, Google, qui se veut grand défenseur d’un web de qualité, avance ne pas considérer un mot-clé exact et sa version plus « correcte » (comme notre exemple de tenue de sport) comme deux requêtes différentes. Ses algorithmes sont donc censés comprendre qu’une page parlant de « tenue de sport extrême » est également pertinente pour la recherche « tenue sport extreme ». A priori, donc, pas de raison de s’embêter avec les mots-clés en exacts.Sauf que, dans la pratique, le constat n’est pas vraiment le même. Si l’on peut espérer qu’un jour Google saura rapprocher ces types de mots-clés, nous n’en sommes pas encore là. Nous avons fait d’ailleurs un simple test : en recherchant « tenue sport extreme » et « tenue de sport extrême » dans le moteur de recherche de Mountain View, les résultats affichés ne sont pas identiques. Cinq liens présents pour le mot-clé exact disparaissent ainsi de la première page de la recherche « correcte ». Or, si Google ne faisait vraiment pas la différence, les deux SERP seraient les mêmes !resultats de recherche pour tenue sport extreme

La première page des résultats pour la recherche « tenue sport extreme ». En rouge, les liens qui disparaissent, en vert, ceux qui changent de position pour la recherche « tenue de sport extrême ».

la recherche tenue de sport extreme

Les résultats pour la recherche « tenue de sport extrême ». En jaune, les nouveaux liens par rapport à la recherche précédente. Dans les deux cas, le premier résultat est identique. On remarque par ailleurs que les liens proposés pour cette recherche sont moins pertinents : les boutiques vendant des tenues de sport extrême sont moins nombreuses. Or, c’est surement ce qu’attendent les internautes pour une telle recherche.

Faut-il préférer les mots-clés exacts dans la rédaction SEO ?

C’est une notion qu’on ne répétera jamais assez, mais tout travail de référencement doit être réalisé avec une exigence de qualité. Et comme le contenu tend à prendre de plus en plus de poids dans les algorithmes de Google pour définir si un site est plus pertinent qu’un autre, la rédaction SEO doit elle aussi produire des contenus de qualité.Parce qu’ils ne sont pas toujours bien orthographiés ou que leur tournure n’est pas des plus naturelles, les mots-clés en exacts à intégrer dans un texte sont parfois contraignants. Mais la qualité du contenu prime : exigez d’abord des textes bien écrits, de manière naturelle, avant de vouloir à tout prix voir des mots-clés exacts ressortir. Les contenus spammy sont aujourd’hui de l’histoire ancienne : si le mot-clé principal à référencer est « chaussure cuir femme », il ne sera certainement pas intégré dans le texte SEO en exact. Au contraire, il apparaitra plus naturellement de la manière suivante « des chaussures en cuir pour femme ».Reste que, pour maximiser l’impact du contenu, il faut parfois jouer avec l’exactitude des termes employés : les mots-clés en « pas cher » en sont un bon exemple, car ils sont rarement bien conjugués dans les requêtes des internautes (« vacances pas cher », « bague pas cher », etc…). De fait, au sein d’un contenu, on pourra insérer « pas cher » correctement dans une phrase, sans qu’il soit forcément rattaché au reste du mot-clé, pour faire comprendre à Google que la page reste pertinente pour les internautes. Les titles des pages sont également un bon moyen de placer quelques termes exacts pas forcément élégants, car ils ne sont pas les plus visibles pour les internautes. Attention toutefois à la sur-optimisation !Bien évidemment, dans le meilleur des cas, un mot-clé exact et correct est l’idéal, puisqu’il s’intégrera parfaitement dans le contenu, et aidera pleinement au référencement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *