Le CSS (Cascading Style Sheets) sert à travailler le design d’une page et plus largement d’un site internet. Et comme dans toute bonne stratégie de référencement naturel, le CSS et d’autres facteurs doivent être travaillés pour ne pas freiner le SEO.

Contenu et design pour le référencement naturel

Le CSS permet de modifier l’emplacement des contenus sur une page. Ainsi, il est possible d’adapter leur positionnement pour plaire aux moteurs de recherche, qui se concentrent davantage sur le texte situé en haut d’une page. Mais attention à ne pas exagérer, nous vous rappelons qu’en 2013 plus que jamais le contenu doit être pensé pour l’utilisateur : placer sur chaque début de page un pavé de texte sera certes bon pour les robots, mais moins pour les internautes. Il faut donc savoir mixer les éléments. Au niveau du design, le CSS permet notamment de gérer la notion de responsive design, que Google considère comme celle à privilégier. Mieux vaut donc aller dans son sens. De plus, en séparant le HTML du CSS, cela permet d’alléger le temps de chargement du site et d’alléger son contenu pour faciliter l’indexation, ce qui a pour effet d’améliorer le référencement naturel. Alléger son site au niveau de son code permettra également d’indexer plus de pages et plus rapidement.

Les erreurs de CSS à éviter pour le référencement naturel

Si le CSS permet de nombreuses possibilités, toutes ne sont pas bonnes à prendre (même si elles semblent tentantes) au risque de nuire au référencement naturel. Ainsi, choisir par exemple de cacher du contenu est particulièrement chassé par Google, qui pourrait considérer le site comme du SPAM et le sanctionner sur son référencement naturel. Créer un fichier de code rempli de mots-clés et le rendre uniquement visible pour les moteurs de recherche n’est donc pas une bonne option !

Source : Maroketing