Encore sous l’influence des bouleversements liés aux changements d’habitudes en période de déconfinement, les tendances SEO et SEA évoluent. Entre considération de l’expérience utilisateur et perfectionnement des outils de mesure, voici les actualités.

Les moteurs de recherche Google et Bing se mettent à jour

Les deux principaux moteurs de recherche ont effectué des modifications à prendre en compte dans l’analyse et le travail en référencement naturel.

Google annonce le programme Core Web Vitals

Annoncé le 28 mai 2020 sur le blog destiné aux webmasters de Google, ce programme intitulé Core Web Vitals consiste à évaluer l’expérience utilisateur proposée par un site, autrement dit son UX/UI, ou User Experience/User Interface. Dans les faits, ce programme ne semble pas lié au ranking, mais Google précise que ses équipes envisagent d’intégrer ce programme au reste des critères d’évaluation.

Cette considération de l’expérience utilisateur dans le positionnement ne devrait pas être effective avant l’année prochaine, selon les propos de Sowmya Subramanian. Qui plus est, Google s’engage à publier une note descriptive au minimum six mois avant l’entrée en vigueur de ces changements dans le courant de l’année 2021.

Deuxième « Core Update » de 2020 pour Google

Une nouvelle mise à jour de l’algorithme de Google, ou « Core Update » a été annoncée par Danny Sullivan début mai. Dans les faits, plusieurs secteurs semblent être impactés de manière variable par cette mise à jour globale.

D’un côté, les pages ayant peu de contenus et à la popularité élevée grâce à de nombreux liens externes ont subi un fort déclassement. De l’autre, les pages qui profitent d’un gain de trafic avec ce « Core update » sont celles respectant les guidelines globales de Google en matière d’optimisation SEO.

Bing répond par « Oui » et par « Non »

Mi-mai, Bing annonçait la mise en place d’une nouvelle fonctionnalité de recherche sous forme de réponse courte. Ainsi, le moteur de recherche devient capable de répondre à une question par « Oui » ou « Non », en croisant différentes sources.

Chaque résultat de recherche est enrichi d’aperçus des différentes sources qui ont permis d’apporter cette réponse rapide. D’abord déployée aux États-Unis, la fonctionnalité sera probablement rendue disponible à l’échelle internationale, constituant une nouvelle source potentielle de trafic optimisé.

Les nouvelles fonctionnalités de Google Analytics et de la Search Console

Suivre et analyser les résultats liés aux performances d’un site internet demeure une priorité. Les outils de mesure officiels de Google se dotent donc de nouvelles fonctionnalités.

Une mise à jour de la Search Console

Comme annoncé quelques jours avant l’update, un nouveau bouton fait son apparition dans l’outil de suivi statistique de Google. Placé à droite des URL listées, il permet de copier directement l’adresse d’une page, évitant ainsi de l’ouvrir dans un nouvel onglet.

De plus, en dehors du rapport « Couverture », la plupart des autres rapports de la Search Console ne sont pas exhaustifs. Ces derniers subissent une baisse du nombre de pages analysées depuis le 12 avril 2020. Ce changement a été effectué pour des raisons de performance, mais ne devrait pas altérer la qualité et la pertinence des analyses.

Google Optimize se connecte à Analytics

L’outil professionnel de test A/B Google Optimize 360 passe en version gratuite sous le nom de Google Optimize. Son déploiement généralisé est prévu pour le mois d’octobre, mais il est possible d’obtenir une invitation en indiquant une adresse mail valide.

Relié à Google Analytics, Google Optimize permet non seulement de réaliser de l’A/B testing, mais également d’obtenir très facilement les résultats des expérimentations en temps réel. En jouant sur plusieurs variantes, il est possible de montrer différentes versions du site en fonction de l’internaute qui le visite.

La Search Console améliore son analyse des balises « Guided Recipe »

Des nouveautés sont également mises en place pour les balises de données structurées, à suivre directement depuis la Search Console. Grâce au nouveau rapport disponible, les balises qui génèrent des erreurs seront facilement identifiables.

De plus, l’outil de test des résultats enrichis de Google prend maintenant en compte les balises « Guided Recipe », c’est-à-dire les balises de recettes étape par étape. Il est dorénavant possible de vérifier la validité de vos codes HTML pour ce type de balise et de prévisualiser le résultat.

La page de résultats de recherche de Google s’étoffe

Du nouveau dans la SERP, ou SearchEngineResultsPage, en particulier pour fournir des informations toujours plus claires et utiles en quelques clics.

Google Maps et les « lieux accessibles »

Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur Google Maps pour indiquer les lieuxavec accès pour personnes en situation de handicap. Une fois l’option activée, une icône de fauteuil roulantindiquera les lieux accessibles aux personnes à mobilité réduite. Il sera aussi possible de voir si le lieu est aménagé en matière de :

  • Parking ;
  • Sièges ;
  • Toilettes.

Lorsque l’option « Lieux accessibles » est activée, le service de cartographie alerte automatiquement les utilisateurs si un bâtiment ne dispose pas d’entrée accessible aux fauteuils roulants. Cette nouvelle fonctionnalité connaît un démarrage progressif avec les États-Unis, l’Australie, le Royaume-Uni et le Japon, puis sera déployée dans le reste du monde. 

Le Knowledge Graph et les fiches informatives

Chargé de générer les panneaux affichés dans les résultats de recherche, le Google Knowledge Graph a récolté plus de 500 milliards de faits sur différents lieux et autres personnes. Mis en place depuis 2012, le service a récemment fait l’objet d’une explication à propos de son fonctionnement.

Regroupant les faits clés d’un sujet particulier, ces panneaux Knowledge sont supposés faciliter la diffusion de connaissances en apparaissant aux côtés des résultats de recherche sur ordinateur. Ces fiches sont générées automatiquement en sélectionnant les informations jugées les plus pertinentes et populaires, d’après différentes sources.

Les fiches informatives contiennent en général un titre et un résumé du sujet, suivi de :

  • Photos ;
  • Faits clés ;
  • Descriptions ;
  • Liens vers les profils sociaux ou sites officiels.

Les fonctionnalités SEA actualisées

Des nouveautés dans le monde du SEA, directement liées au contexte de confinement, puis de déconfinement, ont fortement impacté les différents commerces physiques ou numériques.

Une nouvelle fonctionnalité Google Shopping

Avec « Retrait en magasin », Google Shopping teste une nouvelle fonctionnalité de retrait, comme son nom l’indique, des articles en magasin. L’idée, née des contraintes logistiques inhérentes au confinement, doit permettre aux points de vente physiques de mieux écouler leurs produits.

La mention « En magasin » apparaît alors en dessous des visuels produit, pour les vendeurs qui diffusent des annonces produit en magasin sur Google Shopping. Encore en version test, pour accéder à cette nouveauté, il faudra avoir fourni toutes les informations sur le retrait en boutique et assurer le retrait en magasin le jour même ou le lendemain. Pour compléter les informations demandées, l’accès se fait depuis le compte Google Marchant Center.

Être plus visible que les concurrents sur Snapchat Ads

Face à l’augmentation de ses revenus et au développement de la publicité sur sa plateforme, Snapchat offre maintenant la possibilité aux annonceurs de souscrire au First Commercial. Cette option s’avère d’ores et déjà disponible aux États-Unis et pourrait arriver en France avant la fin de l’année.

Cette offre permet d’être vu en premier face aux concurrents. Il s’agit d’un encart publicitaire premium offrant l’opportunité, durant 24 heures, d’exposer l’utilisateur de Snapchat à une publicité story de 6 secondes, qui ne peut pas être passée.