Créer une arborescence de liens pointant vers un site est l’une des stratégies de référencement naturel les plus efficaces, mais elle doit se faire rigoureusement au risque d’être sanctionné par Google.

Générer des liens de bonne qualité

Créer des liens n’est pas quelque chose de compliqué, ce qui l’est davantage, c’est de mettre en place une stratégie de netlinking efficace, solide et surtout de bonne qualité. Il est en effet très important de publier des liens sur des sites appréciés par Google, qui sont donc de bonne qualité et réputés (une donnée entre autres vérifiable via le PageRank du site). De cette façon, du point de vue du moteur de recherche, un « bon » site A parlant d’un site B signifie que le site B est lui aussi pertinent et de qualité. Mais choisir les bons sites où placer des liens n’est pas le seul critère d’un bon netlinking : il faut également gérer la cadence et le nombre de publications de liens pour que cette activité ne soit pas considérée comme du spam. Il est par ailleurs d’autant plus important de contrôler ces éléments que Google surveille activement la création de netlinking via son algorithme Pingouin, dont les mises à jour régulières le rendent plus performant.

Favoriser le partage naturel de liens

Dans la stratégie globale de netlinking, il existe des liens très performants, ceux dits « naturels », c’est-à-dire partagés par les internautes eux-mêmes. Appelée « linkbaiting », la création de liens naturels est très particulière et demande un savoir-faire précis : il ne s’agit plus de publier un simple lien sur un site externe, mais d’encourager les internautes à partager un contenu. Il faut donc créer ce contenu et le rendre assez pertinent pour qu’il soit échangé et savoir le mettre en avant et le publier sur les bonnes plates-formes pour qu’il soit partagé ! C’est alors que le métier de référenceur réclame des connaissances marketing au-delà du talent technique.