Qwant est le dernier né de la grande famille des moteurs de recherche et il est français. Si le temps lui permettra de faire (ou non) ses preuves, le moteur n’ayant qu’un mois d’ancienneté, il est judicieux de savoir comment le référencement va s’opérer sur ce nouveau support.

Yourank, l’algorithme de classement des résultats

L’algorithme de référencement de Qwant porte le doux nom de Yourank et semble, pour l’instant, prendre davantage en compte les réseaux sociaux pour le classement des sites que ses plus gros concurrents. Et voici les trois principales armes de l’algorithme à surveiller pour y être bien référencé : – le PageRank : attention, il ne s’agit pas de la traditionnelle note attribuée par Google mais du poids global du site (profondeur, poids des pages,…) – le LinkRank : ici, ce sont les backlinks qui comptent et s’ajoutent aux liens classiques ceux publiés sur les réseaux sociaux (liens dans des tweets et dans des publications Facebook, Google+, Pinterest,…) – le WordRank : le traditionnel levier par mots-clés qui doivent être présents dans les pages d’un site (titres, expressions dans le contenu, URL, liens, occurrences,…)

Qwant Live et Qwant Social : d’autres aspects du référencement naturel

Qwant Live concerne les contenus d’actualité et le moteur de recherche s’intéresse déjà aux principaux sites d’information dans différents pays. Par ailleurs, le moteur souhaiterait également mettre davantage en avant les blogs et notamment ceux dont il est possible d’identifier l’auteur : plus ce dernier est présent sur les réseaux sociaux, plus son site sera bien référencé (reste à savoir comment cela est possible). Quant à Qwant Social, l’accent est mis comme son nom l’indique sur les réseaux sociaux et devrait permettre au moteur d’afficher des résultats en temps réel, bien que cette partie soit encore en cours de construction.Qwant semble donc tenir de nouvelles (et bonnes ?) idées pour le référencement naturel, se détachant sur plusieurs points des géants Bing et Google, contre qui le tout jeune moteur va devoir se battre. Affaire à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *