Le SEO sur Amazon : comment réussir à bien positionner vos annonces ?

publié le 13 octobre 2018

Pour les e-commerçants, les places de marché sont des canaux d’acquisition et des générateurs de business hyper-rentables. Il suffit de voir le succès insolent d’Amazon qui, au premier trimestre 2018, dépassa les prédictions des analystes pour atteindre une croissance de +43 %.

Ainsi, tous les e-commerçants le savent : ce type de plateforme est devenu un lieu incontournable pour améliorer son chiffre d’affaires en ligne. Encore faut-il apprendre à connaitre l’algorithme de référencement privé du site. Baptisé A9, il nécessite qu’on s’y intéresse de plus près pour espérer le dompter.

Stratégie de référencement Google vs Amazon

Ne laissons pas planer le doute plus longtemps : les personnes qui utilisent la même stratégie de référencement sur Google et Amazon obtiennent des résultats peu concluants. Ceci étant dit, vendre sur Amazon sans se soucier du SEO ne peut que mener à l’échec. Où mettre le curseur dans ce cas pour espérer être aussi bien positionné dans les SERP que dans les résultats de recherche Amazon ?

En premier lieu, il est intéressant de noter que les internautes se servent de Google comme d’un moyen pour obtenir des informations afin, d’éventuellement, acheter. Sur Amazon, ils n’ont qu’un objectif : trouver rapidement le produit souhaité au meilleur prix. Et cela change tout.

De plus, Google met en avant le critère de confiance par le biais de backlinks. Ces derniers ont un poids important dans une stratégie de référencement sur les moteurs de recherche. Par contre, ce n’est pas le cas sur Amazon. En effet, une stratégie de liens internes et externes n’a aucun sens sur ce type de plateforme destinée avant tout à la vente.

Ceci étant dit, ces deux géants de web ont aussi un poids commun : celui de proposer un outil de recherche fonctionnant par mot-clé. Par contre, il ne faut pas oublier que la recherche sur Amazon est orientée produit. C’est une différence de poids quand il s’agit d’établir une liste de mots-clés et expressions à mettre en avant.

À noter pour finir : placer un flux produit sur la plateforme et attendre de vendre ne suffit pas. La concurrence est rude sur Amazon. Il est donc nécessaire d’y revenir régulièrement afin de vérifier que tout se passe bien. La réévaluation des prix doit être un exercice permanent pour tout e-commerçant qui se lance à l’assaut des premières positions Amazon.

A9 : spécificités de l’algorithme d’Amazon

Au même titre que les e-commerçants présents sur sa plateforme, Amazon n’a qu’un seul objectif : vendre. Pour ce faire, l’entreprise a développé un algorithme privé capable de faire matcher une demande d’un internaute avec l’offre d’un commerçant. Moins l’internaute passe de temps à chercher ce dont il a besoin, plus il a de chance de passer commande.

En partant de ce constat, les vendeurs ont commencé à réaliser des tests et à émettre des hypothèses sur le fonctionnement de cet algorithme. Évidemment, tout comme Google, Amazon reste assez vague sur le fonctionnement de sa technologie. Pourtant, les utilisateurs ont observé que deux critères tiennent un poids important dans le bon positionnement d’une annonce par rapport à une autre : un critère de pertinence et un critère de performance.

Le critère de pertinence

Une fiche produit bien remplie est une annonce qui est capable de répondre aux critères de pertinence définis par le site. Ainsi, avant de demander au site d’indexer votre fiche produit, il est obligatoire de remplir certains champs : le titre, les bullets points, la description du produit et le champ image. Sans oublier un dernier champ qui reste invisible aux yeux des internautes, mais qui reste tout de même indispensable : celui des mots-clés en arrière-plan.

Ceci étant dit, il est intéressant de noter que l’algorithme s’intéresse aussi à d’autres informations liées au processus de commande :

  • La bonne gestion du stock : une rupture de stock peut faire perdre quelques places ;
  • Une livraison rapide et peu chère : la livraison gratuite est presque devenue une norme sur cette place de marché (le site propose d’ailleurs un service Expédié par Amazon pour faciliter la vie de ses vendeurs) ;
  • Le traitement des commentaires et questions clients : les fiches avec de bonnes satisfactions clients sont plus visibles que les autres.

En règle générale, il faut 4 semaines à Amazon pour prendre en compte les informations d’une fiche produit afin de la faire remonter dans les résultats de recherche.

Le critère de performance

Directement lié au critère de pertinence, le critère de performance repose sur plusieurs données complémentaires pour évaluer la performance d’une fiche produit.

Le premier est le maintien d’un certain niveau de service client. Voici les objectifs de performances définis par Amazon :

  • Moins de 1 % de commandes défectueuses ;
  • Moins de 2,5 % d’annulations de commandes avant traitement ;
  • Moins de 4 % de taux d’expéditions en retard.

Mais ce n’est pas tout, car l’algorithme surveille aussi différentes données telles que :

  • Le taux de clics en prenant en compte le temps passé sur une fiche et le taux de rebond ;
  • Le taux de conversion ;
  • La capacité du vendeur à proposer des prix compétitifs (à ce titre, il est conseillé pour les nouveaux vendeurs de proposer des tarifs plus bas que la moyenne) ;
  • La vitesse de vente qu’il est possible optimiser grâce aux outils de promotions proposés par Amazon.

Finalement, les tests ont montré que les vendeurs qui performent sont ceux qui analysent régulièrement leurs performances et qui n’hésitent pas à retravailler les fiches produits qui ne fonctionnent pas tout en boostant les autres.

Si vous souhaitez améliorer la visibilité de vos produits dans les résultats de recherche Amazon, n’hésitez pas à nous contacter pour réaliser un audit de positionnement et développer une stratégie de positionnement.

Articles associés :