Cette question concerne le référencement AdWords

Comment fonctionne Google AdWords ?

Le service de publicité du moteur de recherche Google publie chaque jour des milliers d’annonces sur les pages de résultats, mais il est également présent sur de nombreux sites au travers de bannières et autres formes de publicité. Nous vous en disons donc ici un peu plus sur son fonctionnement.

Le fonctionnement des campagnes de liens Google AdWords

Les liens sponsorisés, comme on les appelle, sont ceux proposés par le service Google AdWords sur les pages de résultats d’une recherche et sur les sites Internet des partenaires de Google. Il s’agit donc des liens commerciaux présents en haut de page, en barre latérale et en pied de page sur Google ou l’un de ses nombreux partenaires (leur affichage dépendant de la requête de l’internaute, de données démographiques et du comportement de navigation). Mais pour qu’une annonce soit présente dans une page de résultats et à des positions plus avantageuse que les sites concurrents, c’est toute une stratégie qui est mise en place lors de la création d’une campagne de référencement payant. En effet, Google AdWords fonctionne sur un système d’enchères un peu particulier. Vous définissez dans un premier temps combien vous souhaitez dépenser au maximum pour chaque clic sur votre annonce (CPC – Coût Par Clic), pour mille impressions (CPM – Coût Par Mille) ou pour chaque acquisition (CPA – Coût par Acquisition). Plus le secteur est concurrentiel, plus le coût aura tendance à être important : pour être le mieux classé possible sur Adwords, il faut donc définir des enchères justes et en adéquation avec vos objectifs commerciaux et votre objectifs de Retour sur Investissement. Dans un second temps, et c’est là que le modèle d’Adwords est particulier, vous devez faire attention au Score de qualité de l’ensemble de votre compte Adwords. En effet, le service AdWords prend en compte la qualité globale de vos actions au travers du Quality Score, un indice de la qualité de vos campagnes. Chacun de vos mots-clés possède un Quality Score, qui est définit selon trois critères :
  • La page de destination : l’annonce doit amener l’internaute sur une page de destination au contenu optimisé pour le mot-clé concerné et pertinente par rapport à l’annonce.
  • La pertinence de l’annonce : le message adressé aux internautes via votre annonce doit être judicieux par rapport au secteur d’activité et à la page de destination.
  • Le taux de clic attendu : votre annonce reçoit-elle autant de clics que le prévoit Google ? Si oui, elle sera considérée comme plus qualitative, sinon, son Quality Score sera réduit.
Noté sur 10, le Quality Score est un élément clé dans le fonctionnement de Google AdWords, puisqu’il est autant pris en compte que vos enchères, si ce n’est davantage. Ainsi, si votre Quality Score est bien plus faible que celui de la concurrence, vous pourriez définir des enchères deux fois plus importantes que votre annonce ne sortirait pas première. La preuve : plus votre Quality Score est bon, moins vous avez besoin de payer chères vos annonces (selon les propos de Google).

Google Display : d’autres formes de publicité

Au-delà des liens sponsorisés placés sur les pages de recherche, Google AdWords permet de faire de la publicité en ligne dans plusieurs formats : il s’agit du Réseau Display. Ce dernier permet de promouvoir un site, une marque, au travers d’écrans placés sur d’autres sites internet qui peuvent prendre la forme de bannières textuelles ou illustrées, de vidéos ou de bannières « rich média », c’est-à-dire présentant des éléments interactifs (comme un défilement d’images, par exemple). Le réseau Display est également employé pour la diffusion d’annonces sur mobile, de plus en plus nombreuses.