Quel est l’impact de la balise canonical sur l’indexation d’une page ?

Des nouveaux tests réalisés dernièrement nous ont permis d’observer le processus d’indexation d’une page envoyant une balise canonical vers une seconde page de référence. Dans quelles situations la canonical est-elle prise en compte par Google ?

La balise canonical est suivie par Google en cas de contenu identique

Le premier test visait à s’assurer que Google prenait en compte une balise canonical dans le cas de deux pages aux contenus identiques. Nous avons pour cela employé la méthodologie suivante :

  • Publication d’une page A avec 150/200 mots de contenu ;
  • Publication d’une page B identique à la page A avec ajout de 3 occurrences d’un mot-clé inexistant ;
  • Mise en place d’une balise canonical vers la page A sur la page B ;
  • Envoi d’un lien externe vers la page B avec comme ancre texte un second mot-clé inexistant.
test canonical deux pages au contenu identique

Résultat : La page B ne s’est pas indexée et n’apparaît donc pas comme résultat de recherche sur le mot-clé ajouté dans son contenu ou sur le mot-clé inclus dans l’ancre du lien externe. Google a donc bien considéré la page A comme référence et seule page à conserver dans son index. A noter que la page A n’était pas non plus présente dans les SERP des deux mots-clés.

Contenus différents : Google peut ignorer la balise canonical

Un second test a permis de suivre le comportement de Google lorsque celui-ci était confronté à une page envoyant une canonical vers une seconde page au contenu différent. Ci-dessous la méthodologie utilisée :

  • Publication d’une page C de 150/200 mots possédant une canonical vers elle-même ;
  • Publication d’une page D comprenant un texte de 150/200 mots totalement différent de celui de la page C ;
  • Ajout d’une canonical sur la page D vers la page C.
test canonical avec deux pages au contenu différent

Résultat : Dans cette situation, Google a réagi différemment. Il a en effet remarqué que les deux pages présentaient deux contenus bien différents, et n’a donc pas suivi « bêtement » la balise canonical. Les deux pages se sont par conséquent indexées normalement, ce qui confirme les propos tenus par Google et indiquant la capacité du moteur à ignorer la consigne canonical entre deux contenus trop différents.