Glissement sémantique : un mot-clé situé à proximité d’un lien parvient-il à se positionner ?

publié le 25 avril 2017

Quelle est loin l’époque ou une bonne vieille ancre optimisée et un blast de bourrin permettaient de ranker en moins de temps qu’il n’en fallait pour dire penguin. Aujourd’hui papa Google a sifflé la fin de la récré et on ne sait plus trop quoi inventer pour donner un aspect naturel à son profil de liens. Ancre semi-optimisée, longue-traîne, brandée ou encore semi-brandée, on redoute tous de se prendre un penguin sur la gueule.

Mais une nouvelle théorie a fait florès ces derniers temps : ce n’est pas tant l’ancre de lien qui compte que son environnement sémantique (ah ! La sémantique…). En d’autres termes, un mot-clé situé à proximité d’un lien parviendrait également à se positionner. Alors histoire de savoir ce qu’il en est vraiment, nous avons mené l’enquête !

Méthodologie du test

  • Publication d’un contenu sur une page A contenant un lien vers une page B du même site
  • Insertion , à proximité du lien sur la page A, d’un mot-clé non concurrentiel
  • Le mot-clé ne devait pas apparaître sur la page B
  • Nous avons tenté de voir si la page B ressortait sur ce mot-clé situé à proximité du lien
  • La même chose a été effectuée avec via un backlink émanant d’un autre nom de domaine

Duplication du process sur 10 sites de test.

Résultat du test

Que nenni ! Un mois après, aucune page de destination ne ressortait sur le mot-clé situé à proximité du lien. En revanche, la page A (celle qui contenait le mot-clé) ressortait sur le mot-clé en question.

Conclusions

Même s’il est fortement recommandé de thématiser l’environnement sémantique d’un lien afin de lui donner plus de poids, les mots-clés situés à proximité de ce lien ne se positionneront pas pour autant.

information labo seo
Tests associés :